L'église de Jouy-le-Moutier - partie 1

Publié le par CQVJLM

L'église de Jouy-le-Moutier s'appelle Notre-Dame-de-la-Visitation-Saint-Leu-et-Saint-Gilles. On peut y découvrir beaucoup de choses. C'est pourquoi nous avons demandé au groupe paroissial de l'Hautil de pouvoir prendre quelques photos. 
Nous les remercions au passage de nous en avoir ouvert les portes (http://hautilparoisses.free.fr ). Ceci n'est d'ailleurs qu'un premier article car  ce serait un peu trop long en une seule fois.

une gargouille

 

Tout d'abord son clocher du 12ème siècle, "un clocher de type roman percé de baies géminées sur 2 étages et surmonté d'une flèche octogonale cantonnée de 4 clochetons coniques"; on comprend mieux en le voyant :

"une façade ouest du 12ème siècle"

"un porche du 16ème siècle avec portail à baies jumelles"

et en particulier cette porte :
où trois têtes observent les passants !
Entrons à l'intérieur !
"La nef 16ème à 3 travées"

"avec, au-dessus des arcades, une galerie bordée d'une balustrade flamboyante"

"Le choeur 13ème à chevet plat voûté d'ogives et entouré d'un triforium à arcatures" (en clair : avec un balcon à arcades).
Et quelques détails du fond du choeur :


Nous trouvons dans l'église une peinture à l'huile de 1646, ex-voto (en conséquence d'un voeu) représentant sainte Thérèse intercédant pour la naissance du Dauphin à Jouy-le-Moutier.
Historique : Anciennement décrit comme le voeu de Blanche de Castille et Saint Louis en costumes Louis XIII.

Inscription au-dessus du cadre : "Blanche voué à la Ste Vierge St Louis son fils à Maubuisson".
Inscription en-dessous du cadre : "Mon fils j'aimerais mieux vous voir mort que de vous voir commettre un péché mortel".

Une statue de la Vierge à l'enfant (où elle l'allaite, ce qui est plutôt rare).

Quelques vitraux :



Ce dernier faisant des jeux de lumières dans l'église :

Un ange :

Enfin, quelques bancs anciens :

Où l'on peut lire, en y regardant de plus près, que certaines places étaient à louer :

Sans oublier le chemin de croix (en quatorze peinture) fait en 1930 par Henri Marret et restauré en 2003 dont vous trouverez les photos (avant restauration) sur le site http://hautilparoisses.free.fr/chemincroixjouy.htm

De nombreuses autres statues et une relique sont encore à voir, donc n'hésitez pas à aller la visiter lors de la journée du patrimoine (dimanche 17 septembre), où une visite commentée vous sera faite (http://www.jouylemoutier.fr/content/heading400205/content3134030.html)

Publié dans découverte

Commenter cet article