Le gui de Jouy-le-Moutier !

Publié le par CQVJLM

Au détour des rues de la ville, on peut voir dans certains arbres ces boules végétales (ici, autour du rond-point de la Croix St Jacques).
IM001849.JPG
On peut se demander ce que c'est et penser à des nids d'oiseaux !
IM001852.JPG
Mais il n'en est rien : il s'agit du gui. Oui, le gui, coupé au temps des gaulois avec une serpe d'or par des druides vêtus de blanc !
IM001854.JPG
Si s'embrasser sous le gui est devenu un symbole d'amour et de pardon, ce serait d'après une légende scandinave : le dieu soleil Baldut, supposé invulnérable, aurait été tué par une flèche de gui par le démon Loki. La mère du dieu soleil, Preyla, implora alors les autres dieux pour qu'il revienne à la vie, promettant d'embrasser quiconque passerait sous le gui.
IM001859.JPG
Cette plante étrange, appelée "Viscum album" (du latin visqueux et blanc comme le fruit), est en fait un parasite dont les graines sont propagées d'arbres en arbres par les oiseaux. Au printemps, la graine collée à l'arbre germe et développe un cône de fixation qui traverse l'écorce et sert de suçoir. Toutefois cette plante produit sa chlorophylle et ses propres sucres. On appelle ça un hémiparasite (elle n'est pas complètement mauvaise !).IM001860.JPG
Considéré comme un fléau par les exploitants forestiers car il affaiblie l'arbre et peut le faire périr, le gui a aussi des vertues médicinales. Au XVIIème siècle, les herboristes prescrivaient le gui contre l'épilepsie, les désordres nerveux et la digestion. Au XIXème siècle, il entrait dans la composition de remèdes contre la coqueluche. La viscine, substance contenue dans le fruit blanc du gui,s'avère bénéfique, à faible dose, contre l'hypertension et les maladies cardiaques. Par contre, à forte dose, elle devient un poison. Cette substance ferait l'objet, encore aujourd'hui, de recherches scientifiques et n'a pas fini de nous étonner.
IM001861.JPG
En attendant, continuons de nous embrasser dessous !

Pour connaître d'autres légendes et avoir plus d'informations sur cette plante magique, consultez le très bon site de l'agrobiosciences de la région Midi-Pyrénées http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=1251 et l'excellent site de la ville de Montréal, "le carnet du curieux", carnet horticole et botanique :  http://www2.ville.montreal.qc.ca/jardin/info_verte/gui/gui.htm

Publié dans nature

Commenter cet article